L'Actualité de l'Amicale des Retraités d'Ancenis

L'Actualité de l'Amicale des Retraités d'Ancenis

26 Juin 2015 - Voyage à Paris

Vendredi 26 juin 2015 sortie d'une journée à PARIS 

41 personnes de l'AMIRA sont parties dés 5 heures le matin avec les Transports LEFORT .  10h. Première visite "L'OPERA GARNIER"

Son nom sera à jamais associé à son créateur, Charles Garnier.

Symbole du nouveau Paris haussmannien, l’Opéra reste, près d’un siècle et demi plus tard, l’une des plus belles merveilles architecturales de la Capitale.


002.JPG


001.jpg


004.jpg


Paris2013DSC_4014[1] (2).jpg


005.JPG


 

L’histoire de ce chef d’œuvre part d’un concours. En 1860, Napoléon III érige le projet d’un nouvel Opéra en priorité absolue. La raison est claire : échappant de peu à un attentat lors d’une soirée à l’Opéra Le Peletier, l’Empereur souhaite offrir à la haute société une structure plus sécurisée et flamboyante. Au final, ce sont près de 171 concurrents qui s’affrontent sur ce projet délicat et ambitieux suivi de près par Georges Eugène Haussmann. Viollet-le-Duc, qui travaille sur le nouveau Louvre, est le grand favori. Ce qui n’est pas le cas du jeune Charles Garnier qui fait office d’outsider. Mais le Parisien possède un véritable atout : son éclectisme acquis à travers ses années de voyage en Italie et en Grèce. Son culot fait la différence.

 

Les travaux s’étalent sur quinze ans, ce qui ne permet pas à Napoléon III de connaître de son vivant ce temple symbolique du Second Empire. Aux yeux de tous les experts de l’époque, la réussite du projet est totale même si le conflit avec la Prusse fait interrompre les travaux avant la fin du projet. La galerie du fumoir n’est, par exemple, pas livrée.

 

Garnier réussit à donner à l’Opéra un caractère volumétrique totalement atypique et novateur : le mélange des styles et la liberté de création de l’architecte tranchent avec toutes les logiques architecturales. La salle est une merveille avec ses ornements baroques et ses 2 131 places assises.


006.JPG


06b.JPG


007.jpg


008.jpg


011a.JPG


009.jpg


010.JPG


011.JPG


011a (3).JPG


011a (4).JPG


98738263_o[1].jpg


 

Mais l’Opéra peut aussi s’appuyer sur des équipements d’une grande modernité : salles de répétition spacieuses, foyers, bibliothèque, musée… Quant au grand escalier d’honneur qui est le théâtre des cérémonies mondaines, il épate les spectateurs grâce à ses trente colonnes monolithes en marbre.

 

Au total, les coûts des travaux représentent près de 36 millions de francs-or, une fortune longuement commentée par la presse et les cercles politiques. C’est le Président Mac-Mahon qui inaugure le nouvel Opéra le 5 janvier 1875 en présenceVendredi 26 juin 2015 du Roi et de la reine-mère d’Espagne, du Lord-maire de Londres et de deux mille invités de haut-rang venus au fil des ans. l’Opéra de Paris – classé monument historique en 1923 – continue de séduire les visiteurs par son luxe. Il faut attendre 1964 pour observer une véritable évolution à savoir les peintures du plafond de la salle réalisées par Marc Chagall représentant neuf opéras célèbres. La magie de Garnier n’a pas fini de s’étendre… à toute l’Europe.


012.jpg


013.jpg


014.jpg


P1010661.JPG


P6260118.jpg


015.JPG


P1010655.JPG


P1010656.JPG


 

Pour la visite, nous avons été séparés en deux groupes et tous équipés d'oreillettes, nous avons pu très bien entendre, les explications données par les deux guides.

 

"Un monument magnifique, nous sommes tous restés sous le charme de tant de belles choses!!!!"

 

 


P1010670.JPG


016.JPG


003.jpg


La photo souvenir dans le grand escalier et il est déjà l'heure d'aller déjeuner au restaurant "L'escarmouche" dans une cave au frais ou nous avons eu un très bon repas.


P1010702.JPG


P1010701.JPG


P1010699.JPG


P1010700.JPG


 

Ensuite, il faut se rendre au SENAT pas de temps à perdre, bravo aux 2 chauffeurs  pour la circulation et le stationnement dans PARIS, ils ont beaucoup de mérite.


P1010605-001.JPG


P1010682.JPG


P1010687.JPG


P1010688.JPG


P1010691.JPG


P1010692.JPG


P1010604.JPG


49458486[1]-001.jpg


 

Visite du PALAIS DU LUXEMBOURG, siège du SENAT.

 

Le sénat est l'une des deux chambres qui composent le Parlement. Ce bâtiment, dont la première pierre fut posée en 1615 par Marie de Médicis, fut une demeure royale, une prison révolutionnaire, puis le siège du pouvoir exécutif après la révolution. Il accueille le Sénat de la République depuis 1879.


1024px-LuxembourgMontparnasse[1].jpg


48842927[2].jpg


P6260128.jpg


P1010704.JPG


P1010707.JPG


P1010706.JPG


Salle-du-Livre-d_Or---Senat-[1]-001.jpg


P1010705.JPG


 

Les missions du Sénat:

 

- Les Sénateurs examinent les projets de loi que le Gouvernement leur soumet. Les Sénateurs contrôlent aussi l'action du gouvernement et vérifient que les lois votées sont bien appliquées.

 

- Le Sénat est le garant de la stabilité des institutions: contrairement à l'Assemblée Nationale, il ne peut être dissout.

 

- Le Président du Sénat assure l'intérim en cas de vacances de la Présidence de la République ou d'empêchement.

 

Nous sommes rentrés par l'entrée principale, passage obligatoire par le contrôle, ensuite la cour d'honneur, la salle des conférences, un arrêt dans l'hémicycle et là nous avons pu assister quelques minutes à une séance, un arrêt dans la bibliothèque "magnifique" et pour finir l'escalier d'honneur ou nous avons pris une photo de groupe.

 

Chaque année le Sénat accueille plus de 250000 personnes.


salle-des-conferences[1]-001.jpg


P1010716.JPG


P1010713.JPG


P1010717.JPG


P1010715.JPG


P1010718.JPG


hemicycle04_300[1].jpg


hemicycle18_300[1].jpg


Hemicycle-vue-presidence[1].jpg


P6260135.jpg


P6260140.jpg


P6260138.jpg


P6260139.jpg


P62601377.jpg


P1010730.JPG


interieurs02_300[1].jpg


P1010733.JPG


 

Ensuite nous sommes sortis du Sénat, pour rejoindre  le jardin du Luxembourg que nous avons traversé à grands pas car il était déjà l'heure de revenir à Ancenis.

 

La circulation pour sortir de PARIS un vendredi soir, "impressionnant".

 

Une journée bien occupée, ou nous avons pu voir de belles choses, nous sommes tous revenus satisfaits.


P1010735.JPG


P1010736.JPG


P1010737.JPG


P1010744.JPG


P1010743.JPG


48843503[1].jpg


P1010749.JPG


P1010732 (2).JPG


Texte : Colette / Jean Philippe                                                                        Mise en ligne : Jean Philippe  

 

 

 

 


 


 


 


 

 

 

 



27/08/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres